Zic Zag

Joseph Collard  Zic-Zag:

Chef-d’œuvre de l’humour visuel

Joseph Collard raconte sa vie de mime : ses parents sont des mimes. Le grand-père aussi. Et même l’arrière grand-père. Il est clair que le plus jeune membre de la famille ne peut devenir que : Mime !   Mais pour parvenir à être un grand mime, artiste, il faut suivre des apprentissages auprès de grand Maître, affronter le public, subir des succès et des échecs…La longue marche vers la gloire…

Le public apprend le Mime

La scène devient une salle de cours et Joseph Collard l’occupe avec une rare présence. Il se prend pour un professeur d’art dramatique Anglais, dont la spécialité est le contrôle corporel, mais qui a un net penchant pour le whisky.  Un autre, un Maître de l’école  Russe reconnue pour sa technique stricte, sévère. Le public va se rendre compte de  la difficulté de l’apprentissage  d’un mouvement simple. Il va  subir  les humeurs de ce professeur qui ne tolère que la perfection du geste  et qui ne se contrôle plus face à l’imperfection ou…la gente féminine. Joseph Collard revit l’expérience de son premier spectacle, l’accueil du public qui découvre qu’on peut tout faire, tout exprimer avec le mime. En un clin d’œil, il se transforme en un chef d’orchestre, un amoureux malheureux, un agent de la circulation…

Prix ​​du Public au festival international

Joseph Collard est reconnu en Europe et aux Etats-Unis comme maître de l’humour visuel. Lors d’une pause de 6 mois au Cirque du Soleil pendant l’été 2011, il a été invité à plusieurs festivals internationaux en Belgique et en Espagne. Il a aussi joué pendant 4 semaines à l’Alfil Teatro de Madrid. Au festival « Mostra internationale de Teatro Comico de Cangas e Festivo »   en Juillet 2011 où plus de 20 troupes internationales étaient présentes, Zic-Zag a reçu le prix du public.